Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil News AIG sauvé des eaux
« Octobre 2017 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
 

AIG sauvé des eaux

La banque centrale US au secours du numéro 1 mondial de l'assurance

Sauvetage de l’un des géants de l’assurance, AIG, aux Etats-Unis, par Riskassur-hebdo

 

Le monde de l’assurance a suivi avec inquiétude et incrédulité la chute des cours de bourse de American International Group (AIG) à cause de ses difficultés financières, au point de l’acculer, sauf intervention immédiate d’un apporteur de capitaux apportant des dizaines de milliards de dollars, au dépôt de bilan.

 

Le mercredi 17 septembre, le monde de la finance et de l’assurance a appris avec soulagement que la Fed, la banque centrale américaine, venait d’apporter une aide financière de 85 milliards de dollars à AIG sous la forme d’un prêt relais garanti sur deux ans, pour éviter la crise financière majeure que son dépôt de bilan aurait provoquée.

 

Ce seront les actionnaires d’AIG qui feront les frais de l’opération car l’Etat américain recevra en échange de l’intervention la FED, 79,9% du capital d’AIG et qui, le moment venu profiteront de son redressement.

 

Quant aux causes de cette chute, il semble évident qu’elle ne précède pas des opérations d’assurances classiques du Groupe AIG mais des opérations financières similaires à celles qui on conduit au dépôt de bilan de Lehmann Brothers quelques jours plus tôt.

Il s’agit principalement de garanties données sur des dérivés de créances immobilières, ou assurance et finance se côtoient et qui sont, à la limite, également d’opérations d’assurances.

 

On est en droit de se demander si de tels errements sont possibles dans l’Union européenne et en particulier en France, où les activités bancaires et d’assurances ont de plus en plus tendance à se rejoindre.

Cependant, il ne s’agit que d’opérations de guichet grand public, dans le cadre de structures de courtage ou de mandat de gestion, sans liens financiers directs entre assurance et banque.  

Dans l’Union européenne, les assureurs gèrent les fonds correspondant aux réserves mathématiques de l’assurance vie et des fonds de pension, ainsi que les réserves pour sinistres restant à régler et aux risques en cours, selon des règles prudentielles dont le respect est contrôlé, dans chaque pays, par des organismes nationaux.

 

En France, le Groupe AIG est peu connu du grand public, alors qu’il est très sollicité par le courtage en tant qu’assureurs des grands risques industriels et commerciaux.

Il est soumis à ce titre aux dispositions du Code des assurances, comme tout organisme d’assurances autorisé à opérer sur le territoire national.

Dans les années d’après guerre, il exerçait son activité en France sous couvert d’une filiale, La New Hampshire, également active en assurance-vie.

 

Pour revenir au Groupe AIG, il faut rappeler qu’il a été fondé en 1919, après la première guerre mondiale, à Shanghai et qu’il a rapidement étendu son activité à tous les continents, au point de devenir l’assureur mondial numéro un.

Aujourd’hui, cette place lui est disputée par plusieurs assureurs européen et il l’a, peut être déjà perdue, tout en étant présent dans 130 pays, où il occupe 116 000 salariés.

 

Il sera intéressant de suivre son évolution, car il devra certainement se séparer de certaines activités, pour être en mesure de faire face à ses obligations financières dans les délais impartis.

 

Source : RiskAssur
3 Rue de Montyon - 75009 Paris 
Tél. : 01 55 33 12 55 - Fax : 01 55 33 12 53

 

Actions sur le document

ALGO DATA - Conception, Hebergement de sites CMS Plone - © Copyright 2006 / 2009