Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil News Budget assurances Iard des entreprises : les majors-compagnies annoncent les hausses
« Octobre 2017 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
 

Budget assurances Iard des entreprises : les majors-compagnies annoncent les hausses

la salon du courtage d'assurance 2009 : les assureurs Iard annoncent le début du cycle haussier

Budget assurances Iard des entreprises : les majors-compagnies annoncent les hausses

Fin du cycle baissier en assurances Iard entreprises

Réunis à l'occasion du salon du courtage d'assurance au Palais des Congrés, les dirigeants des plus grands assureurs français sur le marché de l'Iard Entreprises (Axa, Generali, Allianz-Agf, GAN-Groupama, Covéa Risks-MMA-MAAF-GMF), ont déclaré unanimement la fin du cycle baissier, ou plutôt, le début des hausses tarifaires.

Au 1er Janvier 2002, les PME et GE avaient subi de plein fouet les conséquences des attentats du 11 Septembre et la catastrophe technologique d'AZF en subissant des hausses tarifaires de l'ordre de 50 à 100% selon les secteurs d'activités.

Depuis le 1er Janvier 2005 le marché des assurances dommages et RC avait été marqué par des baisses continues (de l'ordre de 10% en moyenne).

Le 1er Janvier 2009 devrait connaître des hausses à deux chiffres en raison des mauvais résultats techniques et du contexte financier international. 

Jean Jacques de Peretti pour Axa soulignait une hausse de la sinistralité incendie de +25% en 2008 ; Bernard-André Durand pour Covéa abondait en ce sens en relavant pour la même année une très forte hausse des "sinistres graves" en Incendie (> à 150.000 euros).

Daniel Ellezam pour GAN Eurocourtage ajoutait que "le marché attendait une catastrophe naturelle et c'est une catastrophe financière qui est arrivée !" et de conclure que les réajustements tarifaires étaient à présent nécessaires.

L'ensemble des intervenants se sont accordés pour dire que certaines branches telles que les flottes auto ou l'assurance des immeubles connaissaient des résultats très négatifs, la branche médicale étant quant-à elle de plus en plus dans le rouge.

Ces hausses annoncées vont-elles être suivies par les acteurs étrangers très présents sur l'assurance dommage et la RC ? C'est tout l'enjeu des courtiers qui devront faire face à la grogne d'une clientèle déjà bien préoccupée par l'inflation d'autres charges d'exploitations.

Actions sur le document

ALGO DATA - Conception, Hebergement de sites CMS Plone - © Copyright 2006 / 2009