Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil News Photovoltaïque, ça s'assure ?
« Octobre 2017 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
 

Photovoltaïque, ça s'assure ?

Qui assure le photovoltaïque, comment ? Petit focus sur un marché en plein essor et la réponse des assureurs.

Photovoltaïque, ça s'assure ?

Tondre l'herbe autour des panneaux sans les casser

Le photovoltaïque en France est un véritable phénomène et dans cette période de "médiocrité économique et financière", il fait figure d'extraterrestre !

Les assureurs sont actuellement sollicités de toute part : assurer l'installateur, assurer l'installation en chantier, assurer l'installation en exploitation, assurer les recettes, assurer la responsabilité du producteur d'énergie électrique...

Beaucoup de sujets d'un seul coup pour une industrie naissante et sur laquelle nous n'avons pas en France beaucoup de retour d'expériences.

Alors, y-t-il actuellement des assureurs qui assurent ?

Oui, la réponse est oui.

Qui assure les installations ? 

Bizzarement tout le monde ou presque et pas grand monde pour l'afficher.

En fait tous les assureurs sont intéressés, et s'appuient sur les demandes de cotation pour se forger une expérience.

Certains bénéficient d'expériences en Espagne ou au Portugal où l'on trouve les plus grosses installations.

Bien sûr les allemands et les japonais connaissent bien les matériaux (et pour cause, ils les fabriquent et les installent !).

Des solutions existent pour toutes les installations ?

Oui mais il faut bien distinguer deux grandes familles d'installations avec deux sous-rubriques pour l'une :

  • les installations "plein champ"
  • les installations en "toiture"

 

Pour les installations "plein champ"

: on entre dans une catégorie de risque qui s'assure comme un process industriel comprenant les phases d'assurance amont (tous risques chantier, dommage de casse et destruction en phase exploitation) et les phases avals (pertes de recettes ou pertes d'exploitations, responsabilité de producteurs d'énergie).

La taille de ces opérations et les engagements des assureurs (risques maximum possibles) nécessitent de faire appel à plusieurs assureurs en coassurance (polices collectives).

 

Pour les installations "toitures"

: ou bien on pose les panneaux sur une toiture existante sans avoir besoin de consolider la charpente, et là pas de soucis ; ou bien soit on consolide la charpente, soit les panneaux sont intégrés à la toiture et offrent une fonction d'étanchéité, et là bonjour la galère car peu (pour ne pas dire aucun) assureur ne veut donner dix ans de garantie sur des panneaux PV. Pour les professionnels et fabricant c'est une aberration puisque la tenue des panneaux dépassent allègrement les 15-20 ans ; problème, l'assureur n'assure pas tant le panneau en lui-même, il assure un ensemble architectural dans lequel on introduit un élément du "couvert" dont on connait mal les interactions sur la sinistralité "impropriété à la destination" notamment.

 

Comment trouver les solutions d'assurance pour le photovoltaïque ?

 

Les courtiers d'assurances ont accès à l'ensemble du marché des assureurs, ils rédigent le cahier des charges assurance avec leurs clients, trouvent le placement sur les grosses opérations et gèrent les dossiers sinistres délicats.

 

Si on vous dit que Kern Assurances a développé un savoir-faire et un partenariat avec les assureurs les plus compétitifs en la matière, vous nous croyez ?

  loic.toth@kernassurances.fr

 

En savoir plus

 

 

 

Actions sur le document

ALGO DATA - Conception, Hebergement de sites CMS Plone - © Copyright 2006 / 2009